1. Les plantes

Il y a de nombreuses plantes qui vont orner vos décorations de Noël, telles que l’Amaryllis, le houx, le gui ou encore le Poinsettia plus communément appelé « Etoile de Noël ». Si elles donnent toujours un effet élégant dans la tradition des fêtes, elles sont un véritable danger pour votre chat. Souvent toxiques, ces plantes peuvent amener le petit félin jusqu’à la mort. Personnellement, j’ai totalement banni ces végétaux de chez moi ! Et inutile de se dire « là-haut, il ne peut pas l’attraper », votre chat fait preuve d’une détermination hors norme quand il s’agit d’examiner une nouveauté.

Conseil de la pro :

Achetez des fausses plantes ! Certes, moins féériques que les vraies, mais croyez-moi que si votre chat venait à manger une feuille de Poinsettia, la note de vétérinaire serait tant autant moins féérique…

 

  • Les guirlandes électriques

« Qu’est-ce que c’est ces petites choses qui pendouillent et qui bougent ? ». Encore une fois, la curiosité de Minet est mise à rude épreuve. Sachez, que contrairement aux idées reçues, le chat n’a pas une très bonne vue, raison pour laquelle il va être attiré par tout ce qui bouge. Donc, les lumières clignotantes suspendues à vos fenêtres ou votre sapin, sont une véritable attraction pour lui. Automatiquement, son instinct de chasse se réveillera et les coups de dents dans les fils électriques ne se feront pas attendre.

Conseil de la pro :

Mettez le chat sous surveillance pendant l’éclairage des guirlandes ! Surtout n’allumez pas vos lumières en partant toute une soirée de chez vous, les dégâts pourraient être électriques ! De plus, si des centimètres de fils sont en trop, camouflez-les ! Scotchez le tout, tout le long du fil, sur le sol, le mur ou meuble de sorte à ce que le chat n’y ait pas du tout accès.

  • Les bougies 

Nous sommes décidemment tous les mêmes ! Quoi de meilleur que de jolies bougies aux senteurs de Noël pour orner notre intérieur pendant cette période de fête ? Certes, c’est agréable pour nous, mais de loin pas pour votre petit félin de compagnie. Premièrement, sachez que les chats sont très sensibles aux odeurs et les bougies parfumées ne sont pas une bonne idée. Leurs odeurs vont camoufler les phéromones que l’animal a pris le soin de déposer partout dans votre appartement et il sera très vite stressé, car désorienté. De plus, le vacillement de la flamme de la bougie va attirer son attention. Minet sera alors tenté de toucher, sentir ou croquer cette petite bestiole lumineuse. Chaque année, de nombreuses moustaches ou coussinets se retrouvent brûlés malgré eux.

Conseil de la pro : 

Premièrement, choisissez des bougies non parfumées. Si, l’odeur d’une bougie vous est absolument vitale durant cette période, choisissez un parfum très léger et n’allumez qu’une seule bougie à la fois !

Ensuite, PAS DE BOUGIE ALLUMEE SANS SURVEILLANCE ! Il en va de la santé de votre chat mais aussi de celle de votre maison si vous ne voulez pas la voir partir en fumée. Ou optez pour des bougies LED !

  • La nourriture

C’est connu, à Noël on s’en donne à cœur joie en ce qui concerne les repas. On mets les petits plats dans les grands pour déguster toutes sortes de mets que l’on a pas l’habitude de manger en temps normal. Mais, même si cela part d’une bonne attention de faire plaisir à Minet, attention à ne pas le prendre pour une poubelle sur pattes ! De nombreux sont aliments sont toxiques, voir mortels pour votre animal et sont marqués TOTALEMENT DEFENDUS : le chocolat (mortel), l’alcool, les os et le gras cuit, le sucre et les gâteaux, le raisin, les noix, le foie gras, l’ail et l’oignon sont les principaux.

Conseil de la pro :

Donnez à Minet un aliment qui lui fera plaisir et qu’il ne mange pas souvent, tel qu’un morceau de dinde, de rôti, un peu de saumon, quelques crevettes ou toutes autres viandes et poissons que vous trouverez sur votre buffet de Noël. De préférence cuit, s’il n’a pas l’habitude du cru, et sans épices et sans sauce à la crème.

 

  • Le verre de lait du Père Noël

Le chat qui boit un bol de lait… c’est une légende ! Enfin, oui il va le boire c’est même certain, mais le lait ne fait pas du tout du bien au chat, bien au contraire ! Si la plupart des chatons vont très bien tolérer le lait, lorsqu’ils deviennent adultes les chats vont très mal digérer le lactose. Cela va leur donner des diarrhées importantes, voire des allergies. Si Minet va garder son goût pour le liquide blanc, cela lui rappelant sans doute sa tendre enfance, il n’est pas bon de trop lui en donner. Donc attention au verre de lait laissé pour le Père Noël et qui régalera le chat durant la nuit.

Conseil de la pro :

Mettez simplement l’assiette de cookies sur le verre de lait afin de « fermer » l’accès de celui-ci à votre petit félin. Cela vous évitera un nettoyage-diarrhées le jour de Noël au milieu des invités et le Père Noël pourra boire son lait sans poils de chat. Et n’oubliez pas les carottes pour les rennes !

 

Joyeux Noël à tous !

 

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

 

Episode 2 : Noël, attention danger !

Les fêtes de fin d’année sont sans nul doute un moment de réjouissance, de convivialité et de joie pour bon nombre d’entre vous. Il n’en est pas toujours de même pour notre chat ! En effet, avec sa légendaire curiosité, notre petit félin verra ce mois de décembre comme un véritable challenge et n’est de loin pas conscient de ses dangers.

Décryptons tout cela ensemble, afin d’éviter toutes catastrophes.

 

  1. Les plantes

Il y a de nombreuses plantes qui vont orner vos décorations de Noël, telles que l’Amaryllis, le houx, le gui ou encore le Poinsettia plus communément appelé « Etoile de Noël ». Si elles donnent toujours un effet élégant dans la tradition des fêtes, elles sont un véritable danger pour votre chat. Souvent toxiques, ces plantes peuvent amener le petit félin jusqu’à la mort. Personnellement, j’ai totalement banni ces végétaux de chez moi ! Et inutile de se dire « là-haut, il ne peut pas l’attraper », votre chat fait preuve d’une détermination hors norme quand il s’agit d’examiner une nouveauté.

Conseil de la pro :

Achetez des fausses plantes ! Certes, moins féériques que les vraies, mais croyez-moi que si votre chat venait à manger une feuille de Poinsettia, la note de vétérinaire serait tant autant moins féérique…

 

  • Les guirlandes électriques

« Qu’est-ce que c’est ces petites choses qui pendouillent et qui bougent ? ». Encore une fois, la curiosité de Minet est mise à rude épreuve. Sachez, que contrairement aux idées reçues, le chat n’a pas une très bonne vue, raison pour laquelle il va être attiré par tout ce qui bouge. Donc, les lumières clignotantes suspendues à vos fenêtres ou votre sapin, sont une véritable attraction pour lui. Automatiquement, son instinct de chasse se réveillera et les coups de dents dans les fils électriques ne se feront pas attendre.

Conseil de la pro :

Mettez le chat sous surveillance pendant l’éclairage des guirlandes ! Surtout n’allumez pas vos lumières en partant toute une soirée de chez vous, les dégâts pourraient être électriques ! De plus, si des centimètres de fils sont en trop, camouflez-les ! Scotchez le tout, tout le long du fil, sur le sol, le mur ou meuble de sorte à ce que le chat n’y ait pas du tout accès.

  • Les bougies 

Nous sommes décidemment tous les mêmes ! Quoi de meilleur que de jolies bougies aux senteurs de Noël pour orner notre intérieur pendant cette période de fête ? Certes, c’est agréable pour nous, mais de loin pas pour votre petit félin de compagnie. Premièrement, sachez que les chats sont très sensibles aux odeurs et les bougies parfumées ne sont pas une bonne idée. Leurs odeurs vont camoufler les phéromones que l’animal a pris le soin de déposer partout dans votre appartement et il sera très vite stressé, car désorienté. De plus, le vacillement de la flamme de la bougie va attirer son attention. Minet sera alors tenté de toucher, sentir ou croquer cette petite bestiole lumineuse. Chaque année, de nombreuses moustaches ou coussinets se retrouvent brûlés malgré eux.

Conseil de la pro : 

Premièrement, choisissez des bougies non parfumées. Si, l’odeur d’une bougie vous est absolument vitale durant cette période, choisissez un parfum très léger et n’allumez qu’une seule bougie à la fois !

Ensuite, PAS DE BOUGIE ALLUMEE SANS SURVEILLANCE ! Il en va de la santé de votre chat mais aussi de celle de votre maison si vous ne voulez pas la voir partir en fumée. Ou optez pour des bougies LED !

  • La nourriture

C’est connu, à Noël on s’en donne à cœur joie en ce qui concerne les repas. On mets les petits plats dans les grands pour déguster toutes sortes de mets que l’on a pas l’habitude de manger en temps normal. Mais, même si cela part d’une bonne attention de faire plaisir à Minet, attention à ne pas le prendre pour une poubelle sur pattes ! De nombreux sont aliments sont toxiques, voir mortels pour votre animal et sont marqués TOTALEMENT DEFENDUS : le chocolat (mortel), l’alcool, les os et le gras cuit, le sucre et les gâteaux, le raisin, les noix, le foie gras, l’ail et l’oignon sont les principaux.

Conseil de la pro :

Donnez à Minet un aliment qui lui fera plaisir et qu’il ne mange pas souvent, tel qu’un morceau de dinde, de rôti, un peu de saumon, quelques crevettes ou toutes autres viandes et poissons que vous trouverez sur votre buffet de Noël. De préférence cuit, s’il n’a pas l’habitude du cru, et sans épices et sans sauce à la crème.

 

  • Le verre de lait du Père Noël

Le chat qui boit un bol de lait… c’est une légende ! Enfin, oui il va le boire c’est même certain, mais le lait ne fait pas du tout du bien au chat, bien au contraire ! Si la plupart des chatons vont très bien tolérer le lait, lorsqu’ils deviennent adultes les chats vont très mal digérer le lactose. Cela va leur donner des diarrhées importantes, voire des allergies. Si Minet va garder son goût pour le liquide blanc, cela lui rappelant sans doute sa tendre enfance, il n’est pas bon de trop lui en donner. Donc attention au verre de lait laissé pour le Père Noël et qui régalera le chat durant la nuit.

Conseil de la pro :

Mettez simplement l’assiette de cookies sur le verre de lait afin de « fermer » l’accès de celui-ci à votre petit félin. Cela vous évitera un nettoyage-diarrhées le jour de Noël au milieu des invités et le Père Noël pourra boire son lait sans poils de chat. Et n’oubliez pas les carottes pour les rennes !

 

Joyeux Noël à tous !

 

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

 

Episode 2 : Noël, attention danger !

Les fêtes de fin d’année sont sans nul doute un moment de réjouissance, de convivialité et de joie pour bon nombre d’entre vous. Il n’en est pas toujours de même pour notre chat ! En effet, avec sa légendaire curiosité, notre petit félin verra ce mois de décembre comme un véritable challenge et n’est de loin pas conscient de ses dangers.

Décryptons tout cela ensemble, afin d’éviter toutes catastrophes.

 

  1. Les plantes

Il y a de nombreuses plantes qui vont orner vos décorations de Noël, telles que l’Amaryllis, le houx, le gui ou encore le Poinsettia plus communément appelé « Etoile de Noël ». Si elles donnent toujours un effet élégant dans la tradition des fêtes, elles sont un véritable danger pour votre chat. Souvent toxiques, ces plantes peuvent amener le petit félin jusqu’à la mort. Personnellement, j’ai totalement banni ces végétaux de chez moi ! Et inutile de se dire « là-haut, il ne peut pas l’attraper », votre chat fait preuve d’une détermination hors norme quand il s’agit d’examiner une nouveauté.

Conseil de la pro :

Achetez des fausses plantes ! Certes, moins féériques que les vraies, mais croyez-moi que si votre chat venait à manger une feuille de Poinsettia, la note de vétérinaire serait tant autant moins féérique…

 

  • Les guirlandes électriques

« Qu’est-ce que c’est ces petites choses qui pendouillent et qui bougent ? ». Encore une fois, la curiosité de Minet est mise à rude épreuve. Sachez, que contrairement aux idées reçues, le chat n’a pas une très bonne vue, raison pour laquelle il va être attiré par tout ce qui bouge. Donc, les lumières clignotantes suspendues à vos fenêtres ou votre sapin, sont une véritable attraction pour lui. Automatiquement, son instinct de chasse se réveillera et les coups de dents dans les fils électriques ne se feront pas attendre.

Conseil de la pro :

Mettez le chat sous surveillance pendant l’éclairage des guirlandes ! Surtout n’allumez pas vos lumières en partant toute une soirée de chez vous, les dégâts pourraient être électriques ! De plus, si des centimètres de fils sont en trop, camouflez-les ! Scotchez le tout, tout le long du fil, sur le sol, le mur ou meuble de sorte à ce que le chat n’y ait pas du tout accès.

  • Les bougies 

Nous sommes décidemment tous les mêmes ! Quoi de meilleur que de jolies bougies aux senteurs de Noël pour orner notre intérieur pendant cette période de fête ? Certes, c’est agréable pour nous, mais de loin pas pour votre petit félin de compagnie. Premièrement, sachez que les chats sont très sensibles aux odeurs et les bougies parfumées ne sont pas une bonne idée. Leurs odeurs vont camoufler les phéromones que l’animal a pris le soin de déposer partout dans votre appartement et il sera très vite stressé, car désorienté. De plus, le vacillement de la flamme de la bougie va attirer son attention. Minet sera alors tenté de toucher, sentir ou croquer cette petite bestiole lumineuse. Chaque année, de nombreuses moustaches ou coussinets se retrouvent brûlés malgré eux.

Conseil de la pro : 

Premièrement, choisissez des bougies non parfumées. Si, l’odeur d’une bougie vous est absolument vitale durant cette période, choisissez un parfum très léger et n’allumez qu’une seule bougie à la fois !

Ensuite, PAS DE BOUGIE ALLUMEE SANS SURVEILLANCE ! Il en va de la santé de votre chat mais aussi de celle de votre maison si vous ne voulez pas la voir partir en fumée. Ou optez pour des bougies LED !

  • La nourriture

C’est connu, à Noël on s’en donne à cœur joie en ce qui concerne les repas. On mets les petits plats dans les grands pour déguster toutes sortes de mets que l’on a pas l’habitude de manger en temps normal. Mais, même si cela part d’une bonne attention de faire plaisir à Minet, attention à ne pas le prendre pour une poubelle sur pattes ! De nombreux sont aliments sont toxiques, voir mortels pour votre animal et sont marqués TOTALEMENT DEFENDUS : le chocolat (mortel), l’alcool, les os et le gras cuit, le sucre et les gâteaux, le raisin, les noix, le foie gras, l’ail et l’oignon sont les principaux.

Conseil de la pro :

Donnez à Minet un aliment qui lui fera plaisir et qu’il ne mange pas souvent, tel qu’un morceau de dinde, de rôti, un peu de saumon, quelques crevettes ou toutes autres viandes et poissons que vous trouverez sur votre buffet de Noël. De préférence cuit, s’il n’a pas l’habitude du cru, et sans épices et sans sauce à la crème.

 

  • Le verre de lait du Père Noël

Le chat qui boit un bol de lait… c’est une légende ! Enfin, oui il va le boire c’est même certain, mais le lait ne fait pas du tout du bien au chat, bien au contraire ! Si la plupart des chatons vont très bien tolérer le lait, lorsqu’ils deviennent adultes les chats vont très mal digérer le lactose. Cela va leur donner des diarrhées importantes, voire des allergies. Si Minet va garder son goût pour le liquide blanc, cela lui rappelant sans doute sa tendre enfance, il n’est pas bon de trop lui en donner. Donc attention au verre de lait laissé pour le Père Noël et qui régalera le chat durant la nuit.

Conseil de la pro :

Mettez simplement l’assiette de cookies sur le verre de lait afin de « fermer » l’accès de celui-ci à votre petit félin. Cela vous évitera un nettoyage-diarrhées le jour de Noël au milieu des invités et le Père Noël pourra boire son lait sans poils de chat. Et n’oubliez pas les carottes pour les rennes !

 

Joyeux Noël à tous !